Archives des tags : école

Enfin une nouvelle école Léo Lagrange à Beuvry !

La rentrée 2013 est pour moi l’occasion de m’exprimer sur la construction d’une nouvelle école à Beuvry.
En entendant les conversations de parents au sujet de la rentrée qui approche, j’ai eu l’idée d’une accroche pour ce texte en grande partie préparé il y a plusieurs semaines.
Beaucoup de parents se disent : « enfin la rentrée », le titre est trouvé « enfin l’école ».
J’en ferai un article plus « politiquement correct » pour mon premier blog Tout Beuvry sur le Web , mais voici mon sentiment moins édulcoré.


« Enfin l’école ! »

C’est ce que diront les habitants de tout un quartier de Beuvry qui attendaient une nouvelle école depuis au moins 10 ou 15 ans. La nouvelle école Léo Lagrange, à côté du stade éponyme, devrait si tout va bien ouvrir après les vacances de Toussaint. Cette photo (prise il y a déjà 3 ans) comparée à l’image du projet donne une idée du changement qui attend les écoliers !

ancienne-ecole-leo-lagrange dans Présentation de Beuvry projet-ecole dans Vie scolaire

L’école Léo Lagrange est bien positionnée entre 2 secteurs très éloignés (le centre ville et le quartier de Gorre, de l’autre côté du canal à grand gabarit). L’école du préolan est d’ailleurs tout aussi éloignée.

Si cette école de quartier n’existait pas, cet éloignement serait problématique pour les personnes qui accompagnent leurs enfants à pieds. C’est peut-être un mode de transport que ceux qui critiquent la construction (critiques qui arrivent à l’approche des élections municipales) ne connaissent pas.

C’est  encore plus gênant l’hiver quand il faut traverser le pont de Gorre. Lors de l’hiver 2012-2013 assez rigoureux, les parents devant conduire leurs enfants à l’école La Fontaine de Beuvry Gorre (à partir du CE1) ont pu s’en rendre compte. Le pont mal déneigé est particulièrement dangereux.

Un des atouts de l’école Léo Lagrange est de se situer à proximité d’installations sportives (encore faut-il aimer le sport).

De plus, pour les parents qui partent au travail en voiture après avoir conduit les enfants, le stationnement est bien plus pratique que celui certaines écoles du centre ville (d’ailleurs, même le parking de Gorre est saturé malgré les aménagements récents, eux aussi attendus depuis des années).

Comme c’est le cas dans tous les petits villages de France (ça j’ai bien connu), une école de quartier est un lieu de rencontres et d’échanges. Elle tisse les liens entre les habitants, bien au-delà de la scolarité de leurs enfants. Encore un point totalement mis de côté par les détracteurs du projet, mais les liens entre les habitants intéressent-ils vraiment tous ceux qui « font de la politique » (avec ou sans engagement dans un parti).

 

Personne*  dans le secteur n’imaginait donc voir cette école, véritable lieu de vie du quartier, disparaître pour venir gonfler les effectifs des classes d’autres écoles beaucoup trop éloignées. Encore fallait-il connaitre vraiment  le quartier ou au moins prendre la peine de s’intéresser à ses habitants avant de dénoncer la construction de cette nouvelle école.

 

construction-ecole-beuvry leo-lagrange-beuvry

 

Pour ceux qui auraient voulu faire une critique pertinente (à des fins électoralistes ou simplement pour faire avancer les choses pour le bien de la communauté), une seule attente de demeure : l’ouverture de la 3ième classe (laquelle est construite, mais ne sera pas occupée immédiatement) afin d’envisager la scolarisation jusqu’en CM2.

Mais sur ce point, rien n’est fait, puisque la 3ième classe servira peut être à diminuer le nombre de niveaux pour une même institutrice.

On peut aller plus loin dans la réflexion d’aménagement urbain en imaginant un véritable groupe scolaire avec 4 classes afin d’anticiper les nouvelles inscriptions avec les projets de construction dans le quartier en vue d’une répartition cohérente sur le territoire de la commune.

 

A noter : les parents d’élèves, les usagers des installations sportives et les riverains espèrent aussi que la sécurité routière s’améliore dans le quartier. Ceux qui voudraient ouvrir un débat utile dans le cadre des élections municipales auraient pu aussi s’emparer de ce problème au lieu de critiquer la construction d’une nouvelle école. Mais la sécurité routière n’a jamais passionné certaines personnes qui souhaitent se présenter aux prochaines élections. Voir mon article du 14 septembre 2009


* à part des opposants à la municipalité qui presque tous à un moment ou un autre émis des critiques sur cette construction, voire se sont opposé avant de tenter de lisser leur propos après la partution de cet article dans mon premier blog.

0 Commentaires

Photoshopfree7979 |
Baby teeth gel |
Despetitspapiers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vol d'un voilier et pe...
| Username14732
| Isabellefemmecougar