Archives des tags : Tout Beuvry sur le Web

Réflexions personnelles sur le méthodes de travail proposées par quelques-uns et refusées par les « acteurs » de l’opposition

 

Depuis l’été 2013, les articles de Tout Beuvry sur le Web sont un peu plus explicites, en particulier sur l’actualité Beuvrygeoise. L’introduction de cet article publié aujourd’hui sur mon premier blog en est l’illustration. Explication à la fin de l’article…



 

Réflexions personnelles et méthodes de travail

 

Pour éviter de s’embarquer dans des remarques et questions inappropriées, il me parait plus sage de se pencher au préalable sur un sujet grâce à la documentation disponible, et de nos jours avec internet, cette démarche est assez simple.

J’ai souvent donné localement ma vision de l’action de groupe (quels que soient le domaine et les finalités) : travailler sur un dossier avant de formuler un avis ou de préconiser une action.

La branche éco-citoyenne de l’association beuvrygeoise « les Albrans » a d’ailleurs fait sienne cette maxime « comprendre pour agir ». D’autres « acteurs » ne partagent pas cette vision de l’action citoyenne et préfèrent lancer des questions ou des affirmations sans préparer le sujet, au risque de faire fausse route ; question de choix, et peut être de motivation ou/et de sincérité dans les engagements.

 

Si on prend par exemple des grands sujets de réflexions du 21ième siècle comme le changement climatique, il me parait évident que ce principe d’étudier le sujet avant de s’exprimer est fondamental. Cela évite les phrases toutes faites, « Y’a plus d’saison », ou encore « On va avoir un hiver rigoureux, alors le réchauffement climatique, c’est de la connerie ».

 

La climatologie fait intervenir tellement de domaines techniques différents (météorologie bien sûr, mais aussi : océanographie, biogéochimie, hydrologie, agronomie, mathématiques, astronomie, glaciologie…), qu’il n’est pas possible pour un simple citoyen de tout assimiler. Cette pour cette raison qu’il est plus raisonnable de se concentrer sur les travaux de banalisation scientifiques dont la compréhension est accessible à tout un chacun, pour peu que l’on fasse l’effort d’éteindre le poste de télévision et de lire avec attention.

 

Depuis lundi et durant toute cette semaine le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) se réuni à Stockholm. Six ans après son précédent diagnostic, le GIEC donnera ses conclusions ce vendredi 27 septembre.

Pour les personnes qui s’intéressent sincèrement aux sujets environnementaux et à l’avenir des générations futures, il serait intéressant de voir ce rapport.

Si je trouve le temps, je tenterai un résumé sur ce sujet.

Réflexions personnelles et méthodes de travail dans Ce blog - son auteur giec3

Le GIEC réaffirmera probablement l’influence de l’activité humaine dans le réchauffement climatique, ou plus précisément le réchauffement climatique global, avec d’avantage de certitudes que lors du précédent rapport. Il confirmera sans aucun doute également le lien entre le réchauffement et les phénomènes météorologiques extrêmes.

Malgré l’accumulation de preuves et de données inquiétantes, les scientifiques craignent déjà de déclencher une nouvelle vague de climato-scepticisme.

Cela me remémore un article que j’ai écrit il y a près de 3 ans. J’avais utilisé à l’époque l’exemple des annonces alarmistes sur la dégradation climatique mondiale pour illustrer le syndrome de Cassandre.

Je reviendrai peut-être aussi sur le syndrome de Cassandre.



La plupart des personnes qui semblent vouloir se présenter devant les électeurs Beuvrygeois en 2014 ont refusé de travailler sur des dossiers (comme avec une poignée de personnes nous l’avions proposé) afin de préparer les interventions publiques de 2008 à 2014 et de maitriser les sujets importants pour les élections de 2014.

En 2010, j’avais laissé un message caché dans un texte évoqué à la fin du présent article. J’évoquais le problème de Cassandre qui ne parvenait pas à convaincre des catastrophes qu’elle voyait dans l’avenir. J’ai eu l’idée de cette allégorie car à l’époque j’avais expliqué que si l’on ne travaillait pas pendant plusieurs années par petits groupes sur des dossiers concernant la commune, l’opposition courrait à la catastrophe. Depuis cette période j’ai pris une certaine distance avec les groupes d’opposition qui semblaient chercher d’avantage des distributeurs de tracts que des apporteurs d’idées.

 

0 Commentaires

Comment alimenter un blog ?

Voici un texte publié une première fois le 2 avril 2009 sur mon premier blog Tout Beuvry sur le Web.
Comme je l’ai écrit à la fin de mon article Réflexions personnelles du 25 août 2013, mes écrits de Tout Beuvry sur le Web étaient plus « politiquement corrects ». Mais dans certains d’entre eux, il y avait parfois des messages cachés.
Ce texte faisait partie de ces articles à double lecture :


 

Comment alimenter un Site ou un blog sur Beuvry ?

 

Citations de grands auteurs, ou de personnages plus ou moins célèbres,

Maximes, dictons populaires, proverbes du monde entier,

Images animées ou non, photos insolites,

Messages personnels, plus ou moins imagés,

Petites blagues ou grosse farce une fois par an …

Ce ne sont pas les procédés qui manquent pour s’exprimer avec ce moyen de communication incontournable qu’est internet.

Comme je l’ai annoncé au début de cette aventure sur le net, je n’ai pas le temps d’écrire autant que je le souhaiterai.

Je l’ai précisé dans un commentaire, sur le blog d’une association de Beuvry : j’ai une petite réserve de phrases qui ont attirées mon attention lors de lectures. Mais surtout, comme tout internaute, je vais chercher les citations, proverbes ou autres sur la toile selon mon inspiration et selon l’air du temps. Il y a même des sites qui ne proposent que cela : dicton du jour, saint du jour, blagues, anniversaire, etc… J’aimerai être capable de créer un blog sur ce principe, mais je me limite à quelques sujets d’actualité.

Je laisse volontairement la « pensée du moment » quelques jours, car j’ai bien conscience que certains lecteurs ne viennent pas tous les jours consulter « Tout Beuvry sur le Web ». J’alterne donc entre ajout d’article et modification d’informations diverses, pour que les visiteurs quotidiens trouvent le plus souvent possible quelque chose de nouveau.

Une rubrique que je pourrais ajouter : les répliques célèbres du cinéma Français.

Depuis « Si j’aurai su, j’aurai pas venu ! » dans la guerre des boutons à « Elle va marcher beaucoup moins bien forcément… » par Bourvil dans le Corniaud, en passant par Belmondo « Si la connerie n’est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille. » dans un singe en hiver, il y a de quoi nourrir les réflexions et entretenir notre mémoire.

La réplique qui me vient à l’esprit est beaucoup plus actuelle : « Tout l’monde y sait s’qu’y a din, ya personne qu’il dit » dans Bienvenue chez les ch’tis.

En effet, il arrive que des informations restent à la disposition d’une minorité. C’est dommage…

 


Alors, vous avez une idée du ou des message(s) caché(s) dans cet article ?


0 Commentaires

Réflexions personnelles

La mésaventure de cet été sur mon premier blog m’a amené à réfléchir à son contenu.
Faut-il sauvegarder la totalité des articles et des pages ?
Si oui, comment ?

Différentes solutions s’offrent à moi, dans le cas où ce blog serait définitivement fermé à mon insu.

J’ai reçu d’ailleurs quelques conseils à ce sujet. J’en profite pour remercier au passage les personnes qui m’ont soutenu dès qu’elles ont eu connaissance de la fermeture (provisoire) de « Tout Beuvry sur le Web » et apporté leurs observations et « bon tuyaux ».

 

Les articles consacrés à la mise en lumière de manifestations et festivités locales ne semblent pas devoir être impérativement sauvegardés. Ils ont un côté plus limité dans le temps que les articles sur des sujets plus « techniques » ou historiques, lesquels sont classés bien souvent dans la page « dossiers beuvrygeois ».
Pourtant, ces articles « moins importants » montrent l’intérêt que je porte à la vie de ma commune depuis des années et pas seulement à l’approche d’une échéance.

 

Quant aux articles plus « techniques », ils sont la démonstration qu’il n’est pas nécessaire d’être « bien introduit dans les milieux autorisés » pour s’intéresser de près à certains dossiers et qu’il est d’ailleurs facile de trouver des informations pour peu que l’on se sente sincèrement concerné par les sujets touchant la ville de Beuvry.
La lecture de quelques articles aurait évité à certaines personnes de tomber de nues lors de l’annonce (ou plutôt du rappel) de mise en œuvre de telle ou telle action prévue de longue date.

 

Malgré les critiques d’individus, dont on attend toujours de pouvoir constater leur attachement à la commune au-delà d’un domaine de prédilection et qui trouvent que je ne m’intéresse qu’à un nombre limité de sujets, de nombreux beuvrygeois me disent quand même : « il y a de plein de choses utiles sur ton blog, il faut le garder ! »

 

Si ce blog venait à disparaître, cette fois définitivement, le plus perdant ce ne serait pas moi, mais chaque visiteur qui vient y chercher des informations ou des souvenirs.
J’ai donc pris des dispositions en cas de nouvelles mésaventures.

 


Cet article a également été publié sur le blog « Tout Beuvry sur le Web ». Compte tenu des circonstances, je me suis décidé à changer un peu mon style. Les articles de « Tout Beuvry sur le Web » étaient précédemment plus «politiquement corrects ».


0 Commentaires

Origine de « Mon tour du web en 80 clics »

Suite à un « incident » intervenu sur mon premier blog « Tout Beuvry sur le Web », j’ai décidé d’ouvrir ce nouvel espace d’expression.
« Mon tour du web en 80 clics » sera plus personnel, mais j’y parlerai sans doute parfois aussi de Beuvry.

 

Le blog « Tout Beuvry sur le Web », ouvert à la fin de l’été 2008, a subit une « anomalie » durant l’été 2013 : il avait tout simplement disparu.

J’étais en vacances sans connexion internet (et sans télévision, juste la radio pour écouter la météo). Á moins d’une crise de somnambulisme aigüe m’aillant conduit vers un lieu disposant d’ordinateur avec accès internet, je n’ai pas choisi de supprimer mon blog.

Fâcheuse coïncidence, les amis, habituellement connecté à internet le reste de l’année, étant eux-mêmes en vacances, personne ne m’a prévenu par téléphone portable de cette « anomalie ».

En rentrant de vacances, j’ai donc constaté que « Tout Beuvry sur le Web » n’était plus accessible !

Après avoir pris quelques renseignements, ce blog semble avoir était victime d’une « disparition inexpliquée » dans la nuit du 26 au 27 juillet !

J’ai donc pris contact avec l’hébergeur pour demander la réactivation. Ce fut chose faites le 7 août 2013.

Quelles que soient les raisons de cette disparition momentanée, je me suis dis que je n’étais peut-être pas forcément à l’abri d’une suppression définitive de ce blog sans que j’en fasse forcément la demande.

J’ai donc ouvert « Mon tour du web en 80 clics » afin d’en faire un espace d’expression sans doute plus personnel et éventuellement pour « rapatrier » une partie de mon travail publié sur « Tout Beuvry sur le Web ».

 « Tout Beuvry sur le Web » est toujours là ! dans Ce blog - son auteur ordi029

Visiteurs curieux ou arrivés ici avant même que je ne fasse connaître ce blog, ne soyez donc pas surpris de ne pas le voir alimenté rapidement ou au contraire d’y retrouver des textes que vous avez déjà lu ailleurs.

 


0 Commentaires

Photoshopfree7979 |
Baby teeth gel |
Despetitspapiers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vol d'un voilier et pe...
| Username14732
| Isabellefemmecougar